Conjuntos & Totems 

Totems

Frans Krajcberg ne copie pas la nature mais cherche, par la création, à entrer en relation avec elle. Certaines sculptures sont volumineuses et lourdes, donnant l’impression qu’elles veulent demeurer enracinées dans le sol. Leur forme fermée, même lorsqu'il y a des vides internes leur donne une puissance indéniable.  D'autres semblent vouloir se libérer de la terre avec des rebondissements qui les poussent vers le haut. Enfin certaines effectuent les deux mouvements en même temps : vers le haut et vers le bas.

 

 

Palmeiras

L’Artiste rapporte de ses voyages en Amazonie, sur les lieux frappés par les incendies, des troncs de palmiers desséchés, avec lesquels il compose des ensembles sculptés : les "conjuntos". Bâtons de pluie ou totems, ils dénoncent la déforestation, comme le font ses photographies. L'inspiration indienne traverse ces fûts à la verticale, striés de larges blessures, qu’il aime rassembler « en forêt », sur la plage, et photographier en pleine lumière. C’est encore une fois, un moyen de redonner force et vie à des éléments détruits.

 

Pour les œuvres réalisées avec ce type de matériau, le processus de création commence par l'élimination de la masse humide et molle qui reste à l'intérieur des troncs, ne laissant que l’enveloppe. La pièce utilisée, subit quelques coupes dans la tige. Les parties fissurées sont recouvertes de pigments noirs ou rouges pour la majorité. De nouvelles brûlures sont faites au chalumeau pour durcir le bois. 

Africanas

D’après Federico Morais, le fait que Frans Krajcberg ait élu domicile dans l'État de Bahia - un endroit que beaucoup considèrent comme un morceau du continent africain au Brésil -,  où il a côtoyé le candomblé, l'a inspiré pour produire Africana à la fin des années 1980. Avec cette série, il va encore plus loin dans sa démarche en incorporant d'autres matériaux, tels que des lianes, des bâtons et des tiges venus d'autres arbres, la plupart du temps calcinés, dans les troncs de palmiers. Même si elles ne sont pas religieuses, ces sculptures ont un aspect chamanique et un rapport indéniable avec les vêtements utilisés dans de nombreux rituels africains.

  • Twitter Icône sociale
  • Facebook
  • Instagram

" Le regard sur l'Objet ou l'être de nature est un acte artistique, car l'art de voir est en soi créatif : il s'apprend, se pratique, se cultive et se transmet ". Frans Krajcberg 

contact@espacekrajcberg.fr                                                                               +33 9 50 58 42 22                                                                                                                                    Paris, France