CONFÉRENCES

Image conférence 5 .JPG

Conférence Engagée #5

La voix des artistes contemporains autochtones 

 

Le 28 avril 2021 - Conférence live à retrouver sur notre page Facebook Survival International / Espace Frans Krajcberg

Pour cette cinquième conférence de notre cycle "Résistance : nature, art et peuples autochtones", nous avons le plaisir de recevoir les artistes autochtones Kássia Borges et Ibã Huni Kuin. Il nous parleront de leurs pratiques artistiques, et du rôle fondamental de l'art contemporain pour porter la voix de leurs communautés.

Sur les artistes et le collectif :

 Kássia Borges, du peuple karajá (iny) est artiste, commissaire et enseignante.
Ses recherches portent principalement sur l'origine, le féminin et l’ancestralité, dans les domaines de la céramique, photographie, dessin, installation, techniques mixtes, sculpture et vidéo.

Kassia Borges a une trajectoire internationale ; elle a vécu en Europe, où elle a été accueillie en résidence notamment en Allemagne et en France.
Son travail est le reflet de cette rencontre entre influences d'artistes occidentaux, comme Joseph Beuys, et transmission de la parole autochtone brésilienne.
Aujourd'hui, elle est professeure de tridimensionnel et de céramique à l'Université fédérale d'Uberlândia.
Parallèlement à sa trajectoire d'artiste personnelle, elle fait partie du collectif MAHKU et traduit en peinture les chants sacrés de son compagnon Ibã.

 

Isaías Sales (Ibã) est originaire du peuple huni kuin.
Conscient de l'importance de maintenir en vie les connaissances ancestrales et les rituels du peuple huni kuin, Ibã a créé en 2013 le MAHKU, le Mouvement des artistes huni kuin.
Le collectif MAHKU adopte le dessin et la peinture pour traduire visuellement les chants sacrés ancestraux de leur communauté. Leurs tableaux sont une représentation des visions produites lors des rituels de chant et d'ingestion du "nixi pae", ou ayahuasca.

Le collectif travaille avec le programme de recherches Espírito da Floresta, et le soutien du laboratoire Image et Son (LABI) et de la Licence autochtone, tous deux de l'UFC-Campus Floresta.
Le collectif a été exposé à la Fondation Cartier à Paris, au Musée d'Art Moderne de São Paulo, au MAM, au CCBB à Rio de Janeiro, São Paulo, Brasilia et Belo Horizonte, à l'Instituto Moreira Salles et à la Pinacoteca de São Paulo, entre autres. 

Vous pouvez revoir cette conférence sur notre page Facebook en cliquant ici.

image conférence 3.JPG

Conférence Engagée #3

Peuples autochtones et nature : un exemple inspirant de préservation de l’environnement

 

Le 3 mars 2021 - Conférence live à retrouver sur notre page Facebook Survival International / Espace Frans Krajcberg

 

Pour cette troisième conférence du cycle, "Résistance, nature, art et peuples autochtones", nous avons le plaisir de recevoir Charles Hervé-Gruyer, de la Ferme Biologique du Bec-Hellouin et Fiore Longo, chargée de plaidoyer chez Survival.

Comme l'affirme Jeremy Rifkin, les sociétés occidentales n’ont pu évoluer sans détruire notre environnement, contrairement aux peuples autochtones qui sont aujourd’hui les seuls modèles de sociétés humaines respectueuses de l’espace dans lequel ils vivent depuis des siècles.

80 % de la biodiversité sur Terre se trouve dans les territoires autochtones. Cette expertise et ces connaissances, Charles s'en est inspiré, après avoir vécu auprès de peuples autochtones en Amérique, pour créer sa ferme de permaculture, La Ferme Biologique du Bec Hellouin, une oasis de biodiversité. Dans ses jardins et vergers, traversés par la rivière du Bec, les visiteurs peuvent découvrir 500 variétés d’arbres fruitiers, de nombreux légumes, plantes aromatiques et médicinales, ainsi que divers animaux.

Pour Charles, s'inspirer de ces connaissances et pratiques autochtones est essentiel si l'on veut préserver nos écosystèmes.

Pourtant, dans l'industrie de la conservation de la nature c'est l'inverse qui se produit bien souvent. Les meilleurs gardiens de la nature sont expulsés et voient leurs droits violés au nom d'une prétendue "protection de la nature".

 

Fiore Longo, chargée de la campagne "Décoloniser la protection de la nature", reviendra sur le colonialisme vert et pourquoi il est urgent pour la planète et l'humanité de placer les peuples autochtones au centre du mouvement écologique.

Vous pouvez revoir cette conférence sur notre page Facebook en cliquant sur ce lien : 

Peuples autochtones et nature : un exemple inspirant de préservation de l’environnement | Facebook 

Conférence #1  L’action de Survival Inte

Conférence Engagée #1

L’action de Survival International et de l’Espace Frans Krajcberg : un lien entre l’occident et les peuples autochtones 
 

Le 28 janvier 2021 : Conférence live à retrouver sur notre page Facebook 


Quels outils pour agir

concrètement ?

Le cycle démarre avec un premier échange qui nous fera découvrir l’importance de l’activisme et qui donnera au public les outils pour agir, en ligne et en présentiel, pour les peuples autochtones, la nature et toute l’humanité.

 

Vous pouvez visionner cette conférence sur notre page Facebook en cliquant sur ce lien : 

Cycle de conférences "Résistance : nature, art et peuples autochtones" - Survival International et Espace Frans Krajcberg | Facebook

Capture d’écran 2020-09-03 à 16.56.56.

Conférence Artiste #3

Conférence "Lionel GUIBOUT et David DE COURCUFF à l'épreuve du Feu"

Jeudi 10 Septembre, 19h à 20h30


L’exposition « Feux de tous bois » de Lionel Guibout s’achève le samedi 12 septembre à l’Espace Frans Krajcberg, Centre d'Art Contemporain, Art et Nature, après un été riche en événements et en rencontres.

Avant de repartir vers de nouvelles aventures, l'artiste a souhaité nous faire rencontrer le fondeur David de Gourcuff, de la fonderie ART FUSIONS, avec qui il a réalisé les bronzes « Paroles d'écorces » que vous pouvez découvrir dans son exposition.

Installé au cœur de l'Auvergne, dans les Combrailles (Puy de Dôme), David de Gourcuff a toujours été fasciné par la fonderie d'Art.
Tous deux vous proposent de découvrir les différentes étapes qui se déroulent depuis la réalisation du moule, selon la technique de la cire perdue, jusqu'à la patine. Une multitude de gestes, d'outils et de choix décisifs dans l'exécution des reliefs, des matières et des couleurs qui prouve que rien n’aurait été possible sans un dialogue sans faille entre l'artiste et le fondeur. Un moment unique à partager en écoutant les deux acteurs raconter les liens fusionnels qui les ont réunis tout au long de cette aventure.

Une rencontre au plus près de « l’écorce ».


A l'issue du débat, toute l'équipe de l'Espace Frans Krajcberg est heureuse de vous inviter autour d’un verre de l’amitié. 

LECYTHIDACEAE_2_2_050.jpg

Conférence Nature #1

28 et 30 septembre 2016

Conférence sur  Les vertus thérapeutiques des plantes d’Amazonie.

Conf%C3%A9rence%204%20-%20IG_edited.jpg

Conférence Engagée #4

Musées et Centre d'art contemporain :

Relais des luttes autochtones ?

Le 26 mars 2021 - Conférence live à retrouver sur notre page Facebook
Survival International / Espace Frans Krajcberg

 

Pour cette quatrième conférence de notre cycle "Résistance : nature, art et peuples autochtones", nous avons le plaisir de recevoir la Pinacoteca de São Paulo et la Fondation Cartier pour l’art contemporain afin de parler du rôle des musées et centres d’arts contemporains comme relais des luttes autochtones.

 La Pinacoteca de São Paulo est un musée d'arts visuels qui met l'accent sur la production brésilienne du XIXe siècle à l'époque contemporaine, en dialogue avec les cultures du monde. Plus ancien musée d'art de la ville, fondé en 1905 par le gouvernement de l'État de São Paulo, il organise des expositions de sa célèbre collection d'art brésilien et des expositions temporaires d'artistes nationaux et internationaux.


Pour la première fois, la Pinacoteca a réalisé une exposition consacrée à la production autochtone contemporaine, dont la commissaire est la chercheuse autochtone Naine Terena. "Véxoa : Nós sabemos" présente 23 artistes/collectifs autochtones de différentes régions du Brésil.
Naine Terena, commissaire de l’exposition et le directeur général de la Pinacoteca, Jochen Volz seront présents lors du direct.

À la fois espace de création pour les artistes et lieu de rencontres entre l’art et le grand public, la Fondation Cartier pour l’art contemporain a pour vocation de favoriser la création contemporaine et d’en diffuser la connaissance. La Fondation sera représentée par Leanne Sacramone, conservatrice à la Fondation Cartier pour l’art contemporain et co-commissaire de l’exposition "Claudia Andujar. La lutte Yanomami".

Vous pouvez revoir cette conférence sur notre page Facebook en cliquant sur ce lien : 

MUSÉES ET CENTRES D'ART CONTEMPORAIN : RELAIS DES LUTTES AUTOCHTONES ? 

Screenshot_20210217_144634.jpg

Conférence Engagée #2

Histoires de résistances autochtones au Brésil et en France (Guyane)

Le 10 février 2021 - Conférence live à retrouver sur notre page Facebook
Survival International / Espace Frans Krajcberg

 

Vous souvenez-vous que la forêt amazonienne s'étend jusqu'en France et fait (en) partie de l'Union Européenne ?

Vous souvenez-vous que certaines communautés autochtones parlent français et sont nos concitoyens ?

Aussi étrange que cela puisse paraître, il est grand temps de nous alarmer de leur sort et de celui de la forêt que Frans Krajcberg et Sebastião Salgado défendaient corps et âme.

Notre deuxième conférence avec Survival International à pour objectif d'évoquer la résistance autochtone en Amazonie française (Guyane) et brésilienne, nous invitons Jeunesse autochtone de Guyane et Autres Brésils à témoigner.

Vous pouvez revoir cette conférence sur notre page Facebook en cliquant sur ce lien : 

Histoires de résistances autochtones amazoniennes : Exemples croisés au Brésil et en Guyane | Facebook 

Capture d’écran 2020-07-09 à 17.48.28.pn

Conférence Artiste #1

Conférence "Paroles d’arbres" 

 

Jeudi 23 juillet : 18h30 à 20h

Rencontre au coeur de la forêt à l’Espace Frans Krajcberg, Centre d'Art contemporain, Art & Nature !

Participez au dialogue entre Lionel Guibout, Michel Neff - agent de la Ville de Paris au service de l’Arbre et des Bois au bois de Vincennes et Marie-Laure Verroust-Blisten - journaliste du patrimoine à la revue La Demeure Historique pour le patrimoine monumental et les jardins, et co-auteur du livre « La Sédelle, un arboretum dans son paysage ».

Photo : © Frans Krajcberg, Brésil 

Capture d’écran 2020-07-09 à 18.09.34.pn

Conférence Artiste #2

Conférence : Lionel GUIBOUT et Michel TOURNIER sur " Le radeau de la méduse "

Jeudi 16 juillet de 18h30 à 20h

Lionel Guibout, dont nous accueillons l’exposition « Feux de tous bois » tout l’été, nous racontera la naissance de l'ouvrage "Méduse", paru en 2002 aux éditions Galleria del Leone et repris lors de l’exposition "Médusa project" en 2004.  
Le récit de Jean-Baptiste Savigny, chirurgien rescapé du naufrage, a inspiré Michel Tournier et Lionel Guibout, dans un livre hors du commun, fruit de nombreuses rencontres et d’échanges entre l’écrivain et l’artiste.